Je n’aime me rappeler que 6% des enfants sont atteints de troubles psychiques, de dépression, si difficile à expliquer pour des adultes, incompréhensibles chez les plus jeunes. Aucun malheur ne doit être minimisé, surtout ceux qui ne sont pas compris. La jeunesse est une douleur en manque de compréhension.

Alors je veux tendre l’oreille à leurs maux, leur donner la confiance que l’on m’a accordée. Que ces enfants hors des normes et leurs proches prennent conscience de leurs infinies capacités, qu’une perspective peut être belle et que le savoir est une immense richesse. Personne ne devrait rester au bord du chemin. L’accès à la connaissance, à la culture est une valeur sûre de notre société et aucun ne doit en être écarté. Ils ont le droit de savoir et nous le devoir de comprendre. Chacun doit trouver un sens à sa vie ou la vie n’aurait pas de sens.

Au travers de l’association je souhaite regrouper les compétences, valoriser le travail des professeurs, des éducateurs, des équipes qui entourent ces enfants. Offrir des lieux accessibles et adaptés à un enseignement profondément humain en intégrant les spécificités et les exigences que requièrent ces élèves. Enfin mettre mon expérience acquise au sein du Cours Singulier à la disposition de tous les enfants pour lesquels la scolarité classique est si compliquée à appréhender. Les placer en situation de réussite, surmonter la suite de difficultés qui les submergent pour résoudre ces « enfants à problème ». Afin qu’ils puissent acquérir sereinement un métier, un savoir faire, des perspectives même singulières pour se construire un avenir, c’est ce à quoi tend l’association.

Et quoi de plus beau que le rire d’un enfant, le sourire d’un adolescent, qu’il soit singulier ou communicatif, bruyant ou sourd, décalé ou à propos, dans le regard ou sur les lèvres…

Dominique Dureux,
Présidente du Cours singulier